Salon Chromatic - Installation
28 mai 2018
(12h-19h)
Ancienne École des beaux-arts de Montréal
Pass 2 jours : 159$ régulier / 99$ étudiant
Billet 1 jour : 89$ régulier / 49$ étudiant

programme

Yöti est un portraitiste automatisé utilisant de vieux traceurs à plume des années ’80 afin de dessiner, sur papier, le portrait des visiteurs-participants au moyen de lignes zigzagantes. De près, les dessins n’ont l’air que d’une collection de lignes désordonnées. Par contre, en s’éloignant un peu, les lignes révèlent subtilement le visage du visiteur.
-
Yöti est, d’une certaine façon, une nouvelle version déconstruite du traditionnel photomaton. Comme le photomaton argentique, Yöti prend quelques minutes pour compléter son portrait. Pendant ce temps, les visiteurs voient leur visage apparaître lentement sous la plume du traceur. L’installation invite donc le visiteur à reconsidérer sa relation à l’immédiateté et à l’anticipation en ces temps de gratification instantanée via SnapChat, Instagram et autres égoportraits.
-
En utilisant volontairement des technologies « périmées », cette installation questionne aussi notre relation à l’obsolescence, à l’éphéméralité et à la permanence. Évidemment, l’installation s’intéresse également à notre rapport au monde physique. Tous les participants repartent avec un objet physique entre les mains : une feuille de papier arborant leur portrait. Les réalités virtuelles, artificielles, mixtes et augmentées, c’est bien mais, parfois, c’est agréable de tenir entre ses mains un artéfact bien tangible.
-
Web: cote.cc/art/yoti
Instagram: www.instagram.com/djip.co/